Nombre total de pages vues

vendredi 24 avril 2015

http://www.edilivre.com/d-une-mer-a-l-autre-beatrix-delarue-et-lorraine-lapointe.html#.VTpGCi50t2A

jeudi 29 mars 2012

Le peigne ivoire

Il marchait sur la rue par ce matin frisquet
Dans sa poche arrière, un peigne couleur ivoire,
Pour unique bagage, une malle noire,
Cheveux blancs jaunis,sa vie se démarquait...

Dans ce quartier huppé,vite il déambulait.
Il n'était pas des leurs,n'allait pas à la foire,
Fini les longs discours où chacun fabulait
Souvenirs du temps où il se forçait à boire!

Depuis sur le chemin de la vie dépourvu,
Sans le sou, dans le froid,couchant dans les ruelles,
À coté des passants,dehors sans être vu!

Lui, l'homme d'affaires qui prenait le métro,
Se foutant de ces gens tendant leurs écuelles.
Du passé qu'un peigne,le reste était de trop!

Rendez-vous amoureux

Ils se tiennent tous devant le plateau de verre,
Comme des animaux trop voraces et gourmands,
Ce sont ses amoureux grimpant à la lierre,
Lorsqu’elle s’offrait en pâture à ses amants.

En robe de bure, elle récite prière,
Difficile à croire, on dirait presqu’elle ment,
Avec insistance, elle parle de bière
Et de ces longues nuits de débauche en ce temps!

Femme de vie hier; aujourd’hui en prison
Dans un cloître tout gris, a perdu la raison?
Derrière, les saisons des jeux dans les arcades!

Sans déboires la vie; des murs de pierre épais,
Son âme purifiée, loin de tous ces malades,
Son corps enveloppé, cachant sa peau de lait!

Gontran

Quel nom lourd à porter pour un petit garçon!
Sur les bancs de l'école,on l'appelait le ''Con''!
Il grandit dans la peur,enveloppé de honte,
Se croyant le plus laid,se mirant dans la fonte.

Chez lui point de miroir, ses cheveux ''à la tonte''.
Dans l'escalier qui mène à sa chambre, il remonte
Pour la centième fois en imitant le son
D'un animal blessé,pleurant au coup du gong!
---------------------------------------------------------------

Le petit garçon est devenu vieux garçon,
Esseulé sous les toits dans sa petite chambre,
Il regarde son corps, la lame et plus un son...

Oui la parole est d'or, il faut faire attention!
Ne blessez pas l'enfant,apprenez la leçon!
Le soleil se couche; sur l'homme, un reflet ambre...

P.S. dédié à tous ces enfants qui ont subi les moqueries des autres durant leur jeune âge et qui ont grandi sans estime personnelle et meurtris pour la vie!

Rêves fous

Ils étaient venus dans ce pays pour la paix,
Ils s'étaient assis pour un temps en pauvres erres,
Ils croyaient avoir laissé leur vie de misère,
Jusqu'à ce qu'un tueur les réduise en poussière,
Regardes là-bas le petit mouton qui paît...

Nul n'échappe à son sort sur la terre de lait,
Le miel a perdu sa saveur en cette ère,
On ne peut laisser les bagages loin derrière,
Ils nous suivent partout dans l'autre hémisphère,
On rencontre toujours un individu laid...

Liberté,fraternité,égalité,
C'est un leurre, un mensonge dans nos foyers,
On ne crée pas un monde sur des mensonges,
Sur des piliers qui n'existent qu'en songe,
Liberté, fraternité, égalité...


Toulouse Mars 2012(événements)

Sans toi

Personne ne vient plus dans la maison d'Anna,
Tous les volets sont clos,monte une odeur d'urine,
Ne se rappelle plus quand chez elle on sonna,
La fiente des pigeons recouvre la vitrine.

Dans le petit jardin,ne sort plus la nana,
Cent mille herbes folles ont recouvert la piscine,
Une clef rouillée dans la vieille cabana;
On ne sent plus le pain qui cuit dans la cuisine.

Un jour il est parti pour un monde meilleur,
Elle a vécu depuis, seule dans son ailleurs,
Ce n'est que dans la nuit que dehors s'aventure!

Une photo jaunie trône sur le bureau,
Il était souriant,son corps sans courbature,
Son chapeau de travers sirotant l'apéro.

Les sites que j'aime visiter

Archives du blogue

Loading...