Nombre total de pages vues

vendredi 29 août 2008

Enfer ou ciel, ciel ou enfer

On peut me dire cent fois que ce n'est pas plus grave que ça,
On peut me répéter mille fois que ça passera,qu'un jour viendra,
Mais moi j'en ai marre, je n'en peux plus ,je ne crois plus,je ne crois pas!
Que le temps s'arrêtera, que je n'entendrai plus le désarroi,ça ne se peut pas!

Si j'avais su, je n'aurais jamais croisé le fer avec l'amour sur cette terre,
Je me serais fait nonne dans un couvent et j'aurais chanté des vers,
Des chants grégoriens au Très-Haut;j'aurais cueilli au jardin les primevères,
J'aurais évité tout un calvaire; puisse cette coupe s'éloigner de mon coeur de mère!

Où sont les abris pour les coeurs meurtris, peut-on sombrer dans la folie?
Aimer d'amour à en mourir, tout perdre et sombrer dans l'amnésie?
Sur mes lèvres un goût amer, je me réfugie dans les mots pour ne pas être aigrie,
Les plus beaux paysages, les vallées, les montagnes, la mer, jamais je n'oublie!

Dites-moi où se cache le ciel sur terre, que je puisse m'y réfugier,
M'y tapir, m'y prélasser, m'y reposer en attendant l'éternité!
Dites-moi vous qui savez où je peux me blottir pour ne plus pleurer,
Pour que le bonheur vienne m'embrasser loin de ma vie de feu embrasée!

Aucun commentaire:

Les sites que j'aime visiter

Archives du blogue