Nombre total de pages vues

jeudi 9 février 2012

Délestage

Lorsque nos membres ont perdu leur valeur,
Nous nous laissons flotter vers l'horizon,
Dans cette carcasse galactique
Au pied des murailles du mur du son!

Ce qui nous entoure a perdu son sens,
Plus de raisons pour vivre l'existence,
La lassitude envahit notre esprit
Jusqu'à la moëlle de l'indécence!

Sur notre chemin de terre ici-gît
Deux onces de solitude et misère.
Ô vent de liberté viens nous chercher!

Dans l'air enfin libérés nous voguons.
Planète meurtrie, tu es là derrière,
Obèse de nos fautes et nos péchés!

Aucun commentaire:

Les sites que j'aime visiter

Archives du blogue